Comprendre les temps

janvier 19, 2015

Les questions nous bombardent de toutes parts. Où et quand sera le prochain attentat islamiste? Que prépare Poutine? Quel effet auront les élections grecques sur l’économie européenne? Est-ce que la démocratie peut survivre face à l’intolérance des ‘partis de la tolérance‘? Où se dirige l’Europe? Quel message d’espoir devons-nous apporter aux européens aujourd’hui?

Dans la dernière pensée de la semaine, tandis que nous réfléchissions aux événements dramatiques en France, nous nous demandions comment répondre à ces moments de crise dans l’esprit de Jésus. J’avais alors promis de partager plusieurs idées afin de nous aider et nous équiper en cette nouvelle année.

Une réponse aux problèmes actuels est l’option de ‘ranger les chaises longues pendant que le bateau coule’, en prétendant que l’avenir sera ‘toujours plus le même’. Nous pouvons rejeter le monde extérieur, et être bien occupés avec les activités d’église ou d’organisations, sans oser regarder autour de nous et nous demander ce qui change dans le contexte plus large de notre ‘champ de mission’.

Une autre réponse est celle du ‘repli sur soi’, en défendant notre cercle interne au niveau local, voire national : Retournons en arrière, fermons les frontières, chassons les étrangers, revenons à notre monnaie nationale et prenons soin de nous-mêmes ; comme le roi Knut le Grand qui essayait d’écarter les vagues de la mer.

Mais est-ce que ces deux options sont vraiment réalistes ou responsables dans notre monde connecté, mondialisé, où les événements en dehors de nos localités et frontières nous affectent tous , et où la coopération supranationale est essentielle pour une action efficace ?

Certains problèmes peuvent sembler accablants, et pas immédiatement appropriés à la tâche de ‘répandre la bonne nouvelle’. Mais qu’est-ce que la bonne nouvelle si elle n’apporte pas l’espoir, une perspective et la transformation aujourd’hui et maintenant ? Sommes-nous sérieux quand nous prions que le Royaume de Dieu (son autorité, son gouvernement ou son shalom) vienne de plus en plus ici sur terre, en Europe, comme il l’est au ciel ? Où pouvons-nous discuter de ces questions auxquelles les chrétiens en Europe font face aujourd’hui ? Je vous propose plusieurs opportunités que le Centre Schuman offre cette année.

  • Le State of Europe Forum, Riga, Lettonie, 8 & 9 Mai.

Après Athènes, Dublin, Copenhague et Budapest, le forum de cette année dans la capitale de la Lettonie, commencera le vendredi 8 mai par une séance plénière, en l’Eglise Saint-Pierre, Patrimoine Mondial de l’Unesco, avec un discours de Dr. Tomas Halik de Prague. Ancien conseiller de Vaclav Havel, avant et après la Révolution de velours tchécoslovaque de 1989, Dr. Halik (photo), ayant fait face à la persécution communiste d’une part, et au dédain séculariste de l’autre, apporte une perspective de foi sur les problèmes contemporains. Il est le lauréat du Prix Templeton 2014, un conférencier invité à Oxford et Cambridge, et son livre ‘Donner du temps à l’éternité, la patience envers Dieu’ (2010) a reçu le prix du meilleur livre théologique d’Europe.

La journée principale du forum sera le samedi 9 mai, Journée de l’Europe, 65ème anniversaire de la déclaration Schuman, qui lança la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier, officiellement reconnue comme la naissance de l’UE. Le forum a pour but d’évaluer l’état actuel de l’Europe à la lumière de la vision de Schuman pour ‘une communauté de peuples profondément enracinée dans des valeurs chrétiennes’. Il offre un choix de vingt séminaires autour de cinq sujets : économie, politique, société, religion et environnement ; avec la contribution de politiciens, académiciens, théologiens, praticiens, dirigeants d’églises et économistes de l’Europe entière. Un forum de jeunesse parallèle (State of Europe Youth Forum) commence deux jours plus tôt, le 6 mai, comprenant la participation à l’événement principal et offrant un contact pour des jeunes professionnels ou étudiants avec des praticiens chevronnés.

Pour plus d’informations et inscription, voir :

www.stateofeuropeforum.eu.

  • Le Continental Heritage Tour, du 4 au 19 juillet. L’an dernier, ma femme et moi organisions un Celtic Heritage Tour à travers l’Irlande et les Iles Britanniques. Cette année, nous revenons sur le continent pour visiter 40 lieux aux Pays-Bas, en Allemagne, en République Tchèque, en Suisse et en France, à la recherche des personnes et des mouvements qui ont façonné l’Europe par leur foi. Nous serions très heureux de vous voir avec nous. Voir www.schumancentre.eu/courses-events/continental-heritage-tour.
  • Le Masterclass pour les études européennes, du 2 au 8 août. Ce cours intensif de cinq jours, pour étudiants et jeunes professionnels (mais ouvert à tous), précédemment organisé à Amsterdam, à Genève, et cette année à Bruxelles, mettra l’accent sur la compréhension de l’Union Européenne. Dr. Evert Van der Poll se joindra à moi pour enseigner sur l’Evangile et la construction de l’Europe, avec des visites au Parlement européen, à la Maison d’Erasme, ainsi qu’à Vilvorde, où William Tyndale fut martyrisé. Pour plus d’informations, voir : www.schumancentre.eu/courses-events/masterclass-in-european-studies

L’Europe est devenue un champ de mission stratégique. Nous prions afin que ces événements ci-dessus nous équipent et nous aident à faire la différence.

 


À la semaine prochaine,

Laisser un commentaire

Inscrivez vous pour Pensee de la Semaine