Au bord du précipice ?

novembre 18, 2019

L’Europe est-elle au bord du précipice ? Le Président Macron semble le penser.

Il a récemment mis en garde ses collègues dirigeants européens que l’OTAN était ‘en état de mort cérébrale’ et que, s’ils continuaient de faire la politique de l’autruche, l’Europe (lisez ‘l’Union européenne’) deviendrait de moins en moins importante. L’Europe, selon son opinion forte et franche, avait besoin de devenir de plus en plus intégrée, politiquement et économiquement, si elle voulait relever les défis de la Chine et de l’influence russe en Europe.

Le journaliste britannique, Douglas Murray,le pense aussi. Son rapport bestseller de 2017 sur l’influence de la migration, du faible taux de natalité et de la perte de la foi traditionnelle, L’étrange suicide de l’Europe, déplore la tendance suicidaire de l’Europe. Le livre affirme que la poursuite d’une politique libérale de l’immigration sape une société libérale. Au cours de notre vie, écrit-il, « L’Europe ne sera pas l’Europe et ses peuples auront perdu le seul endroit au monde qu’on a dû appeler chez nous. » L’Europe «a perdu la foi dans ses croyances, ses traditions et sa légitimité… Le monde vient en Europe précisément au moment où l’Europe a perdu de vue ce qu’elle est. » « Alors que le mouvement de millions de personnes d’autres cultures vers une culture forte et affirmée aurait pu fonctionner, le mouvement de millions de personnes dans une culture coupable, blasée et mourante ne le peut pas. »

Incomplet?

Salué par la droite, le traitement que Murray fait de l’échec du multiculturalisme, est présenté par la gauche comme une ‘xénophobie embourgeoisée’ et une image incomplète de l’Europe dans laquelle la peur l’emporte sur l’analyse. Ce qui n’est pas contesté, cependant, c’est que la société européenne se trouve dans une situation plus précaire et polarisée qu’il y a trente ans, lorsque le communisme a implosé et que l’espoir était grand que l’Etat démocratique libéral, séculier devienne le choix évident pour toutes les nations. A la surprise et à la stupéfaction de beaucoup, un régime autoritaire a saisi les rênes et l’Etat de droit s’est affaibli dans un certain nombre de pays, même au sein de l’Union européenne. Des mouvements nationalistes, populistes ont émergé en beaucoup d’endroits, et Murray demande pourquoi.

La perte de la foi dans les croyances traditionnelles de l’Europe a produit ‘une culture coupable, blasée et mourante’, affirme-t-il. Pourquoi de telles racines sont-elles importantes pour l’avenir ? C’est une question que nous souhaitons explorer lors du Forum sur l’état de l’Europe qui se tiendra ce week-end à Helsinki.

Des responsables chrétiens de différents horizons et disciplines se rassembleront pour aborder les problèmes soulevés par Macron, Murray et d’autres. L’Indien Vishal Mangalwadi et le Néerlandais Evert Van de Poll, qui ne sont pas étrangers aux événements du Centre Schuman, feront partie des contributeurs, aux côtés de politiciens finlandais dont l’ancienne eurodéputée Eija-Riitta Korhola, Antero Laukkanen, Lasse Heikkilä et Timo Laaninen. Le pasteur luthérien suédois, Peter Artman, et le diplomate hongrois, Peter Danku, feront notamment partie d’autres personnes s’ajoutant au programme multinational.

Depuis 2011, le Forum sur l’état de l’Europe est organisé autour de la Journée de l’Europe, le 9 mai, dans la capitale du pays assurant la présidence de l’Union européenne. Cependant, plusieurs associés Schuman vivant en Finlande ont proposé d’organiser ce forum ponctuel, lors de la présidence finlandaise de l’Union européenne dans la seconde moitié de cette année. Tapio Luoma-Aho, ainsi que Cédric et Elina Placentino, ont réalisé à quel point l’opportunité était belle, pour être manquée, de pouvoir éveiller les consciences, dans la région nordique, aux origines largement chrétiennes du mouvement européen, et à la responsabilité chrétienne permanente pour le façonnement de l’avenir de l’Europe.

Equilibre

Parmi les événements principaux figurent une soirée publique, ce vendredi, au cours de laquelle Vishal posera la question : Ces ossements européens peuvent-ils revivre ?’, suivie d’une table ronde dans la vieille église historique d’Helsinki, la Vanha Kirkko. La journée entière du forum se tiendra, ce samedi, dans l’Eglise de la mission (Lähetyskirkko).

Evert, professeur à la Faculté de théologie évangélique de Louvain, apportera au forum une perspective équilibrée sur l’Europe, comme dans son article récemment publié sur le site internet du Centre Schuman. Il propose dix raisons pour lesquelles l’Europe reste un acteur mondial majeur, notamment :

  • son poids économique ;
  • son influence politique mondiale ;
  • son modèle social unique, considéré comme un exemple à suivre dans le monde moderne ;
  • sa portée mondiale sur le plan culturel de la musique, des arts, de la nourriture, de la littérature et des sports;
  • ses langues sont les langues du monde: l’anglais, l’espagnol, le français, le portugais et le russe ;
  • son influence dansle domaine de l’éducation, de la science et de la technologie : attirant deux fois plus d’étudiants étrangers que les Etats-Unis ;
  • son attrait pour les migrants et les réfugiés qui rêvent de meilleures conditions de vie et d’un avenir plus radieux ;
  • sa contribution majeureà l’aide au développement dans le monde. Les Européens sont généralement les premiers sur les lieux de catastrophes avec des équipes médicales, de la distribution de nourriture et des abris pour les réfugiés ;
  • Son attrait en tant que première destination touristique au monde, notamment grâce à son riche patrimoine chrétien et culturel tel que des cathédrales, des monastères, des musées abritant des œuvres d’art inspirées de la Bible et des concerts de musique sacrée ;
  • Son rôle majeur dans le Christianisme mondial et la mission mondiale, bien qu’il ne soitplus le centre de gravité du Christianisme mondial, ni celui de l’entreprise missionnaire mondiale.

Inscrivez-vous ici et rejoignez-nous à Helsinki pour cet événement qui tombe à point nommé.


À la semaine prochaine,

Une réponse à “Au bord du précipice ?”

Laisser un commentaire

Inscrivez vous pour Pensee de la Semaine