Faire des disciples 24h/24

janvier 25, 2016

Plus de vingt années se sont écoulées depuis la dernière fois que j’ai discuté avec un ancien collègue journaliste. La semaine dernière, nous nous sommes parlés sur skype plus d’une heure durant, rattrapant l’un l’autre le retard, et parlant de l’état spirituel de l’Europe. Andy Butcher, désormais journaliste indépendant basé en Floride, œuvra avec Jeunesse en Mission (JEM) à Amsterdam dans les années quatre-vingts jusqu’au début des années nonante.

Il y a un petit temps, Andy posta les réflexions suivantes sur son blog régulier à propos des réactions qu’il reçut lorsqu’il expliqua aux gens qu’il travaillait pour JEM en tant que journaliste.

Journalisme ? Qu’est-ce que cela a à voir avec la Grande Commission, pourraient se demander certains. Ne devrait-il pas traduire la Bible, prêcher, ou peut-être prendre soin des malades ?

Andy : «C’était la réponse la plus gentille. À en juger par la réaction convulsive de certains autres, vous penseriez que j’avais dit que j’étais devenu un strip-teaseur pour Jésus. Ils semblaient avoir du mal à réconcilier une profession qu’ils sous-estimaient (se trouvant quelque part entre vendeur de voitures d’occasion et avocat chasseur d’ambulance*) avec une vocation noble.

« Honnêtement, il fut un temps où j’avais des doutes, aussi. Au début de ma marche par la foi, je pensais un moment que je devrais échanger la salle de presse avec la chaire, troquer le fait de poser des questions avec le fait de donner des réponses, la pyramide inversée pour la croix dressée. Mais je me suis persuadé que le journalisme est une partie fondamentale de l’appel de Jésus ‘d’aller dans le monde entier’.

Matthieu 28:19-20 et Marc 16:15 rappellent comment Il expliqua à ses amis qu’Il voulait qu’ils aillent et fassent des disciples. Des suiveurs. Et c’est ce que l’église fait, aujourd’hui – généralement à une ou deux reprises par semaine, pendant une heure ou deux à la fois.

« Pendant ce temps-là, les médias d’informations font des disciples 24h/24. Comment ça ?

« Considérez l’histoire des douze espions de Nombres 13 – ou des journalistes, comme j’aime à décrire les hommes envoyés, avant le reste des Israélites, pour prendre des renseignements sur la Terre Promise. Après tout, ils sont allés et revenus en rapportant à tous les autres tout ce qui s’y passait ; en bref c’est du journalisme. Même les questions pour lesquelles ils étaient mandatés par leur ‘responsable de publication’, Moïse, étaient pratiquement l’élément essentiel ‘qui, quoi, pourquoi, où, quand et comment’ de la première année d’études en journalisme.

« Il y a un fascinant parallèle, ou une parabole, concernant le journalisme dans ce chapitre du livre des Nombres. Mais faisons une avance rapide vers la fin de l’histoire. Dix des douze correspondants ramenèrent un ‘mauvais rapport’ de leur voyage (verset 32). Et quel impact considérable : les gens répondirent, ou ‘suivirent’, le mauvais rapport, lequel entraîna toute une nation, tout un peuple, toute une génération en-dehors des plans de Dieu. Au lieu d’entrer dans tout ce qu’Il avait projeté, ils erreront pendant des décennies. La plupart ne connaîtront jamais ce que Dieu a promis. C’est tout dire de la puissance de la presse ! C’est un important faiseur de disciples.

« Quatre mille ans plus tard, les gens sont toujours égarés par les mauvais rapports. On fait d’eux des disciples à propos de toutes sortes de choses – de la moralité personnelle, de la politique, de l’économie, de la guerre, de l’environnement. Dans quelle direction ces rapports pointent-ils ?

« Ted Turner explique qu’étant enfant, il songeait devenir un missionnaire, mais il se ravisa. Selon moi, il n’a pas changé d’avis. Il a juste pris une route différente pour faire des gens des disciples – en tant que fondateur de CNN, la première chaîne télévisée d’informations sur le câble. Fox News, The New York Times, The National Inquirer, The Huffington Post, etc. Nommez les sources d’informations que vous aimez (ou bien que vous aimez détester) ; ils font tous la même chose… ils rapportent tous de mauvaises informations qui aident à façonner les décisions et les orientations des gens.

« C’est pourquoi, je crois que les médias de l’information devraient être un sujet de prière, d’une importance vitale, pour tous les chrétiens. Et c’est pourquoi, Jésus et le journalisme peuvent aller de pair. »

Bien dit, Andy ! De nos jours où tant de gens sont déroutés par la peur et les demi-vérités propagées par des politiciens populistes et des journalistes de tabloïdes des deux côtés de l’Atlantique, en particulier en ce qui concerne les réfugiés et les migrants, nous avons tellement besoin de ceux qui nous apportent de bons rapports pour nous encourager à obéir aux commandements de Dieu de faire preuve de miséricorde, compassion, hospitalité et acceptation.

*les avocats chasseurs d’ambulance (ambulance-chase attorney) est un phénomène américain où des avocats suivent une ambulance vers un lieu d’accident, afin d’offrir leurs services à la victime, et l’inciter à engager des poursuites judiciaires.


À la semaine prochaine,

Laisser un commentaire

Inscrivez vous pour Pensee de la Semaine