Effets à long terme

octobre 23, 2017

La Réforme, déclenchée par la publication des objections de Martin Luther aux pratiques de sa propre Eglise Catholique Romaine, il y aura 500 ans la semaine prochaine, est commémorée dans des lieux surprenants.

À Budapest, capitale d’une Hongrie à prédominance catholique, 95 tablettes en béton, de forme carrée, représentant les 95 Thèses de Luther ont été posées sur la Place Calvin, chacune présentant une paire de citations de réformateurs et d’éminents auteurs hongrois.

Lors d’une visite dans la ville le week-end dernier, j’ai également vu de grandes affiches colorées dans des abribus et des stations de métro annonçant des représentations de l’Opéra d’Etat hongrois racontant l’histoire des Huguenots et de la Réforme française.

Le mois dernier, au cœur d’une Kiev traditionnellement orthodoxe, un rassemblement d’Ukrainiens Protestants sur la Place Maidan, qui était prévu pour plus ou moins 5.000 personnes, se transforma, par effet boule de neige, en une foule immense comprenant de nombreux non-croyants. Les estimations varient de 160.000 à 500.000 personnes. Le Président Petro Poroshenko avait auparavant signé un ordre pour reconnaître l’anniversaire de la Réforme, pour reconnaître ‘l’énorme contribution des églises et des organisations religieuses protestantes… et pour exprimer le respect de leur rôle dans l’histoire ukrainienne.’

Certains observent que les responsables ukrainiens recherchent des ressources spirituelles en dehors de leur propre tradition pour les aider à réformer leur pays. Craignant que l’Orthodoxie russe ne fasse que ‘faire reculer le pays’, ils ont pris conscience de l’influence de la Réforme sur toute la société, la culture, l’économie et la politique.

Notations

La Réforme a en effet conduit à de profonds changements dans les sociétés où elle a pris racine, un fait en grande partie oublié ou ignoré dans les pays occidentaux. L’effet à long terme peut être vu dans les graphiques de notations mondiales mesurant la force de la démocratiela corruption et le produit national brut.

Un clic sur chacun de ces liens révèlera un modèle consistant. En tenant compte de la distorsion des économies riches en pétrole et des paradis fiscaux off-shore dans les notations du PNB, les nations d’origine protestante arrivent en tête, suivies par les sociétés catholiques et ensuite orthodoxes. Les sociétés bouddhistes, hindoues, musulmanes et animistes sont à la traîne, loin derrière. Le Japon et Singapour sont ‘des exceptions qui prouvent la règle’, ayant eu une forte influence respectivement américaine et britannique ayant façonné leurs institutions sociales.

Certains diront que le rang élevé dans le classement, des nations d’origine protestante, est dû à ‘l’émancipation de la religion’, c’est-à-dire à la sécularisation qui émergea d’abord dans ces nations. En effet, la Réforme a produit les facteurs donnant lieu au sécularisme, pour des raisons que nous ne pouvons pas explorer ici. Pourtant, l’historien Niall Ferguson, de Harvard, avait une fois déploré dans le New York Times que ‘le triomphe stupéfiant de la sécularisation en Europe occidentale’ ait provoqué un déclin de l’éthique du travail protestant en Europe.

En ce 500ème anniversaire du début de ce mouvement qui a transformé le monde, nous devrions nous arrêter un moment pour nous demander quels liens de cause à effet peuvent être démontrés entre la Réforme et la croissance économique, la stabilité démocratique, et la justice sociale dans des pays d’origine protestante. Les dirigeants ukrainiens auront-ils la sagesse de rechercher dans les ressources spirituelles protestantes, alors qu’ils cherchent à faire avancer leur nation vers l’avenir ?

Premièrement, la Réforme a ouvert la voie à la liberté de religion, de conscience et d’expression. La liberté religieuse réduit la corruption une fois que les monopoles religieux sont brisés. Encourageant la tolérance et le respect, cela réduit les conflits dans la société. Les droits civils et humains sont promus dans des conditions de liberté religieuse. La liberté de conscience a aussi mené à la valeur de l’individu. L’accent mis sur le fait que chaque individu accepte la responsabilité de son propre bien-être spirituel, a contribué de manière significative au développement des droits de l’homme.

Esprit d’entreprise

Deuxièmement, l’accent mis sur la lecture quotidienne de la Bible a conduit à l’alphabétisation et à une meilleure éducation. Celles-ci ont à leur tour augmenté la productivité du travail, favorisé l’innovation technologique et le progrès économique. La thèse de Max Weber selon laquelle les Protestants étaient généralement plus diligents dans leur travail, est souvent citée pour expliquer le succès économique des pays influencés par les protestants. Comprendre le travail comme une adoration, comme l’a déclaré Luther, a donné aux Protestants une plus grande motivation dans leur productivité de travail, et a encouragé un esprit d’entreprise.

Troisièmement, la récupération du concept du sacerdoce de tous les croyants a sapé les hiérarchies traditionnelles et a produit une société civile plus forte. Alexis de Tocqueville a utilisé l’expression ‘l’art de l’association’ pour décrire l’Amérique protestante qu’il a observée, il y a presque deux cents ans, où un fort esprit de coopération volontaire a continué à façonner la vie communautaire.

Partout où la Réforme s’est installée, les structures gouvernementales ont été radicalement modifiées et ont contribué à l’émergence d’un gouvernement parlementaire représentatif. À Genève, où Jean Calvin a remplacé la hiérarchie ecclésiastique par des anciens élus, on s’est vite rendu compte que ce qui était bon pour l’église était bon pour l’Etat. Le modèle de Genève fut ensuite adopté en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, en Suisse et aux Etats-Unis, qui à leur tour sont devenus des modèles pour les gouvernements démocratiques formés dans le monde entier.

Oui, la Réforme avait aussi son revers que nous pourrions aborder dans une pensée future. Mais les politiciens en Ukraine, et partout ailleurs, devraient réfléchir sérieusement sur les preuves des graphiques derrière les liens ci-dessus.

 


À la semaine prochaine,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscrivez vous pour Pensee de la Semaine